gestion des émotions au travail

Résumé
Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, la compétence technique n’est plus le seul facteur de réussite. La gestion des émotions au travail joue un rôle tout aussi crucial, impactant non seulement le bien-être mais aussi la productivité et les relations professionnelles. Ignorer cette dimension émotionnelle peut entraîner des conséquences néfastes, allant du stress chronique à une baisse significative de l’efficacité au travail.
Dans cet article, nous allons explorer pourquoi et comment les émotions influencent notre vie professionnelle et pourquoi la gestion des émotions est importante au travail ?

Le rôle des émotions dans la prise de décision

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les émotions ne sont pas un obstacle à la prise de décision rationnelle, mais plutôt un complément indispensable. En effet, des études en psychologie et en neurosciences ont montré que nos émotions peuvent nous aider à évaluer rapidement des situations complexes et à prendre des décisions plus efficaces. Par exemple, la peur peut vous alerter sur un risque potentiel, tandis que la joie peut indiquer une opportunité à saisir.

Les émotions jouent également un rôle crucial dans la créativité et l’innovation. Un environnement de travail où les émotions positives sont encouragées peut stimuler la pensée créative et favoriser une culture d’innovation. Selon des recherches en analyse transactionnelle, comprendre et gérer ses émotions permet de libérer son potentiel créatif et d’innover de manière plus efficace.

Cinq émotions principales et leur impact au travail

  • La colère

La colère est une émotion double tranchant. D’un côté, elle peut être destructrice, créant un environnement de travail toxique et nuisant à la collaboration. De l’autre, si elle est bien gérée, la colère peut être un moteur pour le changement et l’amélioration. L’important est de savoir canaliser cette émotion pour qu’elle devienne constructive.

  • La tristesse

La tristesse peut avoir un impact significatif sur la motivation et la productivité. Un employé triste peut avoir du mal à se concentrer et à accomplir ses tâches. Cependant, reconnaître cette émotion et la traiter peut ouvrir la voie à un soutien émotionnel et à une meilleure santé mentale au travail.

  • La peur

La peur est une émotion qui peut soit paralyser soit stimuler. Dans un contexte professionnel, la peur de l’échec peut paralyser et empêcher de prendre des risques. Toutefois, une dose modérée de peur peut aussi être un excellent stimulant pour surpasser ses limites et atteindre ses objectifs.

  • La joie

La joie est sans doute l’émotion la plus bénéfique en milieu professionnel. Elle favorise un environnement de travail positif, stimule la productivité et encourage la collaboration. Un employé heureux est souvent plus engagé et efficace dans son travail.

gestion des émotions au travail
  • Le dégoût

Le dégoût peut être particulièrement influent dans les relations professionnelles. Il peut s’agir du dégoût envers une tâche spécifique ou envers une manière de faire au sein de l’entreprise. Cette émotion peut être un signal d’alarme indiquant qu’un changement est nécessaire.

L’impact des émotions sur la productivité

Étude des effets des émotions sur la concentration et l’efficacité

Les émotions jouent notamment un rôle crucial dans notre capacité à nous concentrer et à être efficaces au travail. Des émotions positives comme la joie et l’enthousiasme peuvent augmenter notre niveau d’énergie, améliorer notre concentration et, par conséquent, notre productivité. À l’inverse, des émotions négatives comme la tristesse ou la colère peuvent nous distraire et réduire notre efficacité.

Concentration

La concentration est directement affectée par notre état émotionnel. Par exemple, la joie peut nous rendre plus attentifs et concentrés sur la tâche à accomplir, tandis que la tristesse peut nous rendre plus distraits et moins enclins à nous concentrer.

Efficacité

L’efficacité au travail est également influencée par nos émotions. La peur, par exemple, peut nous rendre plus prudents et méticuleux dans notre travail, ce qui peut être bénéfique dans certaines situations. Cependant, une peur excessive peut aussi nous paralyser et nous empêcher de prendre des décisions importantes.

Influence sur les relations professionnelles

Comment les émotions peuvent affecter la communication et la collaboration

Les émotions ont un impact significatif sur la qualité de nos interactions professionnelles. Elles peuvent soit faciliter la communication et la collaboration, soit les entraver.

Communication
La communication est la pierre angulaire de toute relation professionnelle. Des émotions positives comme la joie ou l’enthousiasme peuvent rendre la communication plus fluide et plus efficace. À l’inverse, des émotions comme la colère ou la tristesse peuvent créer des barrières de communication.

Collaboration
La collaboration est également affectée par notre état émotionnel. Par exemple, la confiance, qui est souvent alimentée par des émotions positives, peut améliorer la collaboration en équipe. En revanche, la peur ou la méfiance peuvent entraver le travail d’équipe et réduire l’efficacité globale.

La Process Communication pour mieux gérer ses émotions

La Process Communication Model (PCM) est une méthode de communication développée par le psychologue Taibi Kahler. Elle est conçue pour aider les individus à comprendre leur propre style de communication ainsi que celui des autres. En comprenant ces styles, il est possible de mieux gérer ses émotions et d’améliorer la qualité de ses interactions professionnelles.

Comment la Process Communication peut aider à mieux communiquer ses émotions

  • Identification des émotions : La première étape pour gérer efficacement ses émotions est de les identifier. La PCM vous donne les outils pour reconnaître vos émotions et celles des autres.
  • Adaptation du langage : La PCM vous enseigne comment adapter votre langage en fonction de votre interlocuteur, ce qui peut réduire les malentendus et les tensions émotionnelles.
  • Gestion des conflits : En utilisant la PCM, vous pouvez identifier les signes avant-coureurs de conflits et y répondre de manière proactive, ce qui peut aider à désamorcer des situations émotionnellement chargées.
  • Amélioration de la collaboration : Comprendre votre propre style de communication et celui de vos collègues peut améliorer la collaboration et le bien-être au travail.
gestion des émotions au travail
gestion des émotions au travail

Techniques pour une meilleure gestion des émotions

  • Prendre du recul
    L’une des premières étapes pour gérer vos émotions est de prendre du recul. Cela peut être aussi simple que de prendre quelques respirations profondes ou de faire une courte pause. Cette technique vous permet de vous distancer de la situation émotionnelle et de voir les choses plus clairement.
  • Identifier la source
    Comprendre la source de vos émotions peut vous aider à les gérer plus efficacement. Posez-vous des questions comme : « Pourquoi est-ce que je ressens cela ? » ou « Qu’est-ce qui a déclenché cette émotion ?« 
  • Utiliser la technique du « Stop »
    Lorsque vous vous sentez submergé par une émotion, utilisez la technique du « Stop ». Cela signifie : Stop, Réfléchissez, Observez, et Passez à l’action. Cette méthode vous aide à prendre un moment pour évaluer la situation avant de réagir impulsivement.
  • La communication non violente
    La Communication Non Violente (CNV) est une autre technique efficace pour gérer les émotions. Elle vous aide à exprimer vos besoins et vos sentiments sans juger ou critiquer les autres.
  • Le journaling émotionnel
    Tenir un journal émotionnel peut vous aider à identifier des modèles dans vos réactions émotionnelles et à trouver des moyens plus efficaces de les gérer. Notez ce que vous ressentez, pourquoi vous pensez le ressentir, et comment vous avez géré cette émotion.
  • La pleine conscience
    La pleine conscience est une technique qui vous aide à être pleinement présent et engagé dans le moment, sans jugement. Elle peut être particulièrement utile pour gérer des émotions comme l’anxiété et la colère.

Conclusion

La gestion des émotions au travail est un élément crucial pour le bien-être professionnel et personnel. Comprendre le rôle et l’impact des émotions principales peut non seulement améliorer votre productivité, mais aussi enrichir vos relations professionnelles. Si vous souhaitez aller plus loin dans la gestion de vos émotions et trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle, n’hésitez pas à me contacter.

LA MINUTE COACHING !

Voici cinq questions de coaching qui peuvent vous aider à prendre conscience de vos propres émotions et à les gérer plus efficacement :

  • Quelle émotion ressentez-vous le plus souvent au travail et pourquoi ?
  • Comment cette émotion affecte-t-elle votre productivité et vos relations professionnelles ?
  • Quelle serait la réaction idéale face à cette émotion ?
  • Quels déclencheurs ou situations au travail provoquent cette émotion ?
  • Quelle petite action pouvez-vous prendre dès aujourd’hui pour mieux gérer cette émotion ?
appel découverte

Catherine NOTARANGELO

Coach de vie thérapeute, spécialisée dans les relations et les émotions, je vous guide dans la maîtrise de l’harmonie entre vos sphères émotionnelle et relationnelle. Découvrez comment un équilibre bien orchestré peut transformer votre bien-être global.

Publications similaires